referencement-local

Référencement local : le guide complet 2023

04/07/23 | Stratégie digitale

Comment faire du SEO local – Guide complet 2023

Le référencement local est à intégrer de toute urgence à ta stratégie digitale dès lors que tu as un commerce ou une activité professionnelle sur une zone géographique précise. Particulièrement importante pour les TPE et PME, la dimension locale du référencement est incontournable pour attirer de nouveaux clients jusqu’à toi.

Dans ce guide complet du référencement local, tu vas découvrir tout ce qu’il faut faire pour être visible dans la zone où tes clients potentiels se trouvent. Tu peux mettre en œuvre tout ou seulement une partie des actions, c’est toi qui vois. Même si tu t’en doutes, plus tu en fais, mieux ce sera pour ton activité !

Qu’est-ce que le référencement local ?

Commençons par une petite définition. Le référencement local, c’est une sous-discipline du référencement naturel, qui consiste à se rendre particulièrement visible des potentiels clients qui se trouvent dans ta zone de chalandise. Les actions à mettre en place pour optimiser son SEO local ne vont pas avoir lieu uniquement sur ton site, mais sur plusieurs supports que nous allons découvrir ensemble.

Évidemment, il n’y a pas d’intérêt à miser sur le référencement de proximité si tu es un e-commerce qui vend uniquement à distance, sans point de vente physique.

Pourquoi faire du SEO local ?

Le potentiel du SEO local est énorme : il va te permettre d’améliorer ta notoriété et d’attirer des prospects qui se trouvent proches de ton commerce ou de ton lieu d’exercice.

Les différents chiffres que l’on peut trouver (et ils sont nombreux) sont sans appel.

En voici quelques-uns :

  • 97% des utilisateurs de moteurs de recherche les utilisent pour trouver un commerce local (!)
  • 72% des consommateurs faisant une recherche locale finissent par se rendre dans les magasins à moins de 8 kilomètres de chez eux.

Si tu n’es pas encore convaincu par les chiffres, va faire un tour ici, ça devrait finir de te décider !

Être géolocalisé via Google My Business : la BASE !

Ça fait un peu plus de 10 ans que Google a introduit la notion de localisation dans les résultats qu’il propose.

Tu as sans doute remarqué qu’aujourd’hui, il suffit de taper “restaurant” pour que Google te propose des résultats localisés (cf capture d’écran), le tout situé sur une carte Google Maps qui t’indique précisément où sont situés les restaurants autour de chez toi. Lorsque tu cliques sur un des résultats, sa fiche complète s’affiche.

C’est ce qu’on appelle le pack local de Google. Il s’affiche après les résultats sponsorisés (payants), mais avant les autres résultats naturels. Tu comprends donc à quel point il est important d’être référencé à cet endroit.

La bonne nouvelle ? Tu peux te rendre visible à cet endroit GRATUITEMENT. Il te suffit de créer ta propre fiche d’établissement.

Comment créer et optimiser ta fiche d’établissement sur Google ?

La création est franchement assez intuitive. Tu vas sur cette page, et tu suis les étapes le plus précisément possible.

Pour optimiser ta fiche Google My Business (qui d’ailleurs se nomme maintenant “Google Business Profile”), c’est surtout une histoire de bon sens.

  1. Très important : tu choisis bien ta catégorie d’entreprise. Prends le temps de tout lire pour t’assurer de sélectionner le terme le plus proche de ce que tu proposes ;
  2. Important aussi : le nom de ton entreprise ne doit surtout pas être accompagné d’un mot-clé car c’est pénalisé par Google. Exemple : ton salon de coiffure s’appelle “L’Hair du Temps”, tu ne dois absolument pas ajouter Coiffeur à côté 🛑 ☣️ ⛔ 💣
  3. Tu renseignes précisément la zone desservie par ton entreprise ;
  4. Ensuite, tu complètes au maximum toutes les informations importantes : ton numéro de téléphone, tes horaires, ton site internet si tu en possèdes un. Ajoute tous les services que tu proposes, et des photos (de toi, de ton établissement, de tes réalisations, selon ce qui est le plus pertinent dans ton secteur) ;
  5. Si tu possèdes plusieurs points de vente dans plusieurs villes, crée une fiche par ville. Et si tu as un site internet, indique dans chaque fiche d’établissement un lien qui renvoie vers la page du bon magasin, pas vers la page d’accueil.
  6. Demande à tes clients de laisser des avis. Puis prends l’habitude de répondre à tous les avis, les bons mais aussi les mauvais.

Toutes les informations ci-dessus sont fondamentales pour tes clients, mais aussi pour les algorithmes. Je ne le répèterai jamais assez : si tu écris pour tes lecteurs, Google te récompensera puisque ses robots tiennent de plus en plus compte de l’humain derrière l’écran 🙃

3 éléments pris en compte par Google rendre ta fiche d’établissement visible parmi les autres

Le fait que tu apparaisses ou non dans les résultats du pack local de Google dépend de plusieurs critères.

La distance

Sur ce critère, tu ne vas pas pouvoir faire grand chose. Il est logique que Google propose aux internautes en premier les résultats les plus proches de chez lui…

Néanmoins, si tu as bien défini ta zone de chalandise, tu as fait tout ce que tu pouvais 🙂

La pertinence

Est-ce qu’il est pertinent de proposer ton établissement en fonction de la requête de l’utilisateur ? Là-dessus, tu peux jouer, en complétant de manière très complète ta fiche, et en n’oubliant aucun service.

La notoriété

Les algorithmes vont chercher à savoir si ton établissement est important localement, s’il est reconnu. Pour cela, il prend en compte les avis dont on a parlé plus haut. J’en profite pour te rappeler de demander à tes gentils clients de te laisser un avis !

Il prend aussi en compte ta présence sur le web en dehors de ta fiche d’établissement. Si tu as un site web, c’est donc mieux, si tu es présent sur les réseaux sociaux, idem. Et dernière chose, si tu t’es inscrit sur des annuaires locaux, c’est vraiment mieux. Justement, on en parle tout de suite !

S’inscrire dans les annuaires pertinents pour ton activité

L’intérêt de s’inscrire sur les annuaires est multiple :

  1. Plus tu occupes d’espace(s), plus tu es visible
  2. Google se base en partie sur ce critère pour te rendre lui-même visible (je viens de te l’expliquer)
  3. Tu multiplies les points d’entrée : certains tomberont sur toi via une recherche Google quand d’autres te trouveront via une recherche dans un annuaire 😉

Il existe plusieurs types d’annuaires, en fonction de ton activité, inscris-toi sur ceux qui sont le plus pertinents, tu dois d’ailleurs déjà les connaître !

Commençons par la base (pour ceux qui ont connu l’annuaire en papier jaune de 400 kg), l’inscription sur le site des Pages Jaunes ! C’est gratuit et quelle que soit ta profession, c’est la base.

Si tu possèdes un restaurant, tu vas pouvoir te tourner vers TripAdvisor par exemple ou Yelp !

Tu es plombier, électricien, maçon, menuisier, bref, tu travailles dans le bâtiment ? Va vite t’inscrire sur Travaux.com.

Il existe bien sûr plein d’autres, et d’ailleurs, le site Codeur a recensé les 13 annuaires incontournables pour le référencement local, si tu veux en découvrir davantage !

Miser sur des contenus géolocalisés pour ton site

Cette partie ne te concerne que si tu as un site web, bien évidemment.

Optimise tes titres en intégrant ta localisation

Dès la page d’accueil de ton site, on doit connaître ta profession et ton lieu d’activité.

Je prends tout de suite un exemple concret : tu t’appelles Capucine Herbier, et tu es naturopathe à Brest. C’est ultra important que tu inscrives naturopathe et Brest dans ton Title (tu sais, le titre qui s’affiche en bleu dans une recherche Google).

Exemple tout simple de Title pour ta page d’accueil de site : Capucine Herbier | Naturopathe à Brest

Décline ta zone d’intervention sur tes pages

Ensuite, ton site va probablement contenir plusieurs pages et va peut-être même héberger un blog (ce que je te recommande fortement, c’est rarement une mauvaise idée).

Donc continuons dans les exemples concrets : tu tiens une agence immobilière en Normandie et ta zone de chalandise se situe à Cherbourg.

Tu vas pouvoir travailler sur ton site chacun des mots-clés suivants (liste très loin d’être exhaustive) :

  • achat appartement Cherbourg
  • vente appartement Cherbourg
  • location T3 Cherbourg
  • achat maison Cherbourg
  • vente maison Cherbourg
  • location maison Cherbourg

Allons même plus loin : n’hésite pas à placer (de façon naturelle si possible…) d’autres précisions géographiques.

Reprenons l’exemple de l’agence immobilière à Cherbourg : tu peux parler d’appartements près de la rade ou de la Cité de la Mer, de maisons à Équeurdreville, ou pas loin du parc Emmanuel Liais. Bref, tu as compris le principe ! Tu donnes comme ça des éléments supplémentaires à tes lecteurs et aux algorithmes. Tout ce qu’on aime ♥️

C’est bien simple : ne manque jamais une occasion de rappeler aux internautes et à Google le(s) endroit(s) où tu exerces.

Et si tu habites dans une très grande ville, il peut être judicieux d’indiquer carrément ton quartier.

Exemples :

  • fleuriste à la Croix-Rousse – Lyon
  • coach sportif 11e arrondissement Marseille

Mise à fond sur les longues traînes géolocalisées pour ton blog

Dernier conseil, si tu as un blog, décline les articles sur ce qu’on appelle des “requêtes de longue traîne” géolocalisées. Imaginons que tu tiens un blog autour du tourisme en Charente-Maritime. Tu peux faire un milliard d’articles (j’exagère à peine) autour d’endroits à visiter dans ce département. Par exemple :

  • 5 idées pour se balader en amoureux à La Rochelle
  • Quoi visiter en Charente Maritime en famille ?
  • Les plus beaux hôtels de Charente Maritime
  • 10 astuces pour des vacances pas chères à l’Ile de Ré
  • Où faire une cure thermale en Charente Maritime ?
  • Les restaurants gastronomiques de Rochefort et alentours
  • Les lieux incontournables sur l’Ile d’Oléron
  • Quelle est la plus belle île de Charente Maritime ?
  • Comment éviter les touristes en été à La Rochelle ?

Je pense que je peux m’arrêter là, tu as compris comment décliner à l’infini tes mots-clés de longue traîne tout en géolocalisant tes contenus de blog !

Utiliser les microformats pour donner un coup de pouce supplémentaire à Google

Là, on met les mains dans le code, donc ce n’est pas forcément à la portée de tous, et c’est tout à fait normal, mais je vous en parle quand même rapidement.

Les microformats sont des éléments de code qui permettent d’apporter des précisions sur votre activité, donnant ainsi un coup de pouce supplémentaire aux moteurs de recherche. Vous pouvez utiliser directement l’outil fourni par Google pour vous créer ces lignes de code à insérer dans votre site.

Bonus non négligeable : ça aide aussi pour les recherches vocales (Siri, Google Assistant) 🙂

Maintenant que le référencement local n’a presque plus de secrets pour toi, tu devrais voir une jolie augmentation de ta clientèle. Et si tu as besoin d’aide pour définir une stratégie de mots clés avec des déclinaisons locales, tu peux toujours compter sur moi 😉

Cet article t’a plu ? 📌

Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *