comment gérer sa création de contenus

Comment gérer ta création de contenu sans finir en PLS

28/01/24 | Organisation & Productivité

On ne va pas se mentir, créer du contenu peut être hyper chronophage : de l’idée à la publication, il y a beaucoup à faire. Mais si tu t’organises bien, et que tu as une bonne stratégie, c’est un levier ultra puissant pour trouver des clients.

Pour organiser sa création de contenus sans finir en PLS, il y a plusieurs choses à mettre en place. C’est parti pour un tour d’horizon de toutes mes astuces !

1. Pour organiser ta création de contenus, commence par être dans un bon mood

Mon premier conseil est de créer ton contenu quand le moment est propice pour toi, que tu es dans une bonne énergie. Pour ça, je t’encourage à noter tes pics de productivité et de motivation. Tu as besoin d’être au top de ta concentration pour créer, être dans un bon mood.

Les questions à te poser sont les suivantes :

  • est-ce que tu es plus concentré·e avec ou sans musique ?
  • est-ce que tu as besoin de calme absolu ou le bruit environnant ne te dérange pas ?
  • est-ce que tu es plutôt du matin, de l’après-midi, du soir ?

Écoute-toi et repère le meilleur moment pour rédiger : c’est la première clé !

2. Définir ton rythme de publication

Définir ton rythme de publication pour chaque canal te permet d’anticiper et d’organiser toute ta création en amont, sans te laisser déborder.

Je te donne un exemple très concret avec ma propre création de contenu. J’ai :

  • 5 posts LinkedIn
  • 1 épisode de podcast
  • 1 article de blog
  • 1 newsletter
  • 3 épingles Pinterest

Avoir défini ce rythme me permet de m’organiser et de prévoir tout mon mois de création. Au-delà de ma propre organisation, c’est aussi important pour les personnes qui m’aident au quotidien dans mon écosystème de contenus.

Donc une fois que tu as réfléchi à ton rythme de publication, note-le noir sur blanc, sur papier, sur ton espace Notion, peu importe. C’est hyper important pour prévoir ton planning de la semaine, du mois, en fonction de tous tes impératifs pro et perso.

3. Recycler ton contenu

Le recyclage de contenu est un outil ultra précieux. Il va te permettre de gagner beaucoup de temps, parce que tu te constitues rapidement une base sur laquelle tu peux t’appuyer autant que tu veux ! Réutiliser ses contenus, c’est par exemple transformer :

  • un carrousel en infographie ou en post simple
  • un podcast en article de blog optimisé (exactement le cas ici 😉)
  • un podcast en carrousel
  • un article de blog en plusieurs posts…

Tu peux aussi varier les angles ! Tu verras, à force de réfléchir à la manière de recycler des contenus, tu vas te rendre compte que c’est presque infini. Et ça fait vraiment gagner un temps fou 🤯.

En plus du gain de temps, ça te permet :

  • d’être régulier ;
  • d’insister sur certains points ;
  • d’être sûr de faire passer un message ! Je te rappelle au passage qu’un message doit être vu 7 fois avant d’être intégré…

4. Avoir une liste d’idées

Passons maintenant au quatrième conseil : alimenter en permanence une liste d’idées. Essaye de les noter toutes au même endroit pour ne pas les perdre. Si tu me connais un peu, tu sais que moi j’utilise Notion. Mais peu importe le support, tant que tu gardes une trace. Ce serait dommage de laisser filer une idée brillante !

Maintenant, comment avoir des idées ? Je te donne encore une fois mes astuces :

  • inspire-toi de tes concurrents
  • écoute des podcasts
  • lis des articles de blog
  • discute avec ton audience

Ce dernier point est d’ailleurs ma source d’inspiration principale !

5. Batcher ta création de contenus

Le batching c’est le fait de regrouper des tâches similaires pour gagner du temps. L’idée étant de ne pas passer sans cesse d’une activité à une autre. Plus on passe d’une chose à l’autre, plus on perd en concentration. Le cerveau est ainsi fait.

Maintenant, comment batcher sa création de contenus ? Teste et vois ce qui fonctionne pour toi, mais ça peut être :

  • écrire tous tes brouillons d’u-une même thématique sur un même bloc de temps ;
  • créer les carrousels de plusieurs posts ;
  • faire la mise en page, les retouches et les corrections de plusieurs articles à la suite ;
  • créer tous les visuels Pinterest…

Prends un petit temps pour réfléchir à tes différentes sous-tâches et écoute toi.

Le batching est une habitude que j’ai mise en place au bout de 6 mois d’activité, et je peux te dire que j’ai vraiment vu la différence !

6. Utiliser les bons outils

Mon dernier conseil est le suivant : trouve et utilise les bons outils. Il en existe plein donc là encore, prends le temps de trouver ceux qui te conviennent.

Pour organiser toute ma stratégie de contenu, tu as dû comprendre que j’utilise Notion. Je le trouve très pratique. Mais il en existe d’autres !

Il y a aussi les outils de programmation pour tes posts notamment. Ça te dégage une charge mentale de folie : tu écris, tu programmes, tu peux oublier. Tu as juste à répondre aux commentaires au fur et à mesure qu’ils arrivent, et hop c’est fini. Là encore, il existe plein de logiciels différents. Des gratuits, des payants… Fais ton marché 🛒.

Même si je ne l’utilise pas, côté Instagram et Facebook je peux te conseiller Hootsuite, qui m’a souvent été recommandé.
En revanche, pour Pinterest, j’utilise Tailwind, qui me permet de tout programmer et de gérer Pinterest en 2 heures par mois. Parfait pour moi !

Je suis plutôt minimaliste côté outils et si je peux me permettre, je te suggère de l’être aussi. Sois focus sur quelques indispensables et ne t’éparpille pas. Tu gagneras du temps et de l’argent !

Ça y est, nous arrivons au terme de cet article sur les différentes façons d’organiser sa création de contenus sans s’épuiser. J’espère que tous ces tips t’aideront, et qu’ils te permettront de trouver des clients grâce à tes contenus. Sache que tu peux aussi faire fonctionner d’autres leviers pour dégoter tes premiers clients, mais ne néglige pas celui-ci, il est trop puissant 🙈.

Cet article t’a plu ? 

📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *