Mot clé longue traine article

Mots-clés longue traîne : comment les utiliser pour doper ton SEO ?

11/07/23 | Stratégie digitale

Mots-clés longue traîne, le bon plan pour booster ton référencement

Les mots-clés de longue traîne sont des outils très puissants qui vont te faire gagner beaucoup de trafic sur ton site. Nous allons voir pourquoi et comment utiliser cette technique de référencement dans le détail, mais avant, petite définition pour poser les bases !

La longue traîne en SEO, c’est quoi ?

Commençons par une image. Tu connais le dicton : “Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin” ? Le concept de longue traîne, c’est ça !

Concrètement, la longue traîne (long tail en anglais) consiste à multiplier les contenus autour de mots-clés peu, voire très peu recherchés. Peu puissants pris un par un, ils génèrent pourtant ensemble bien plus de trafic que tu ne peux l’imaginer !

Source : Semrush

Pourquoi utiliser cette technique pour ton référencement naturel ?

Pour que tu comprennes bien à quel point c’est un outil efficace pour ton SEO, il faut comprendre les différences entre courte traîne et longue traîne.

Tu liras souvent que les mots-clés long tail sont un ensemble de mots-clés supérieur à 3 mots-clés (ou 4, ça dépend des sources). En fait, je te conseille d’enlever cette dimension chiffrée de ton esprit et de garder en tête plutôt les caractéristiques suivantes :

Courte traîne

Ce sont des mots-clés généralistes, avec un très gros volume de recherche.

On pourrait être tenté de se dire “JACKPOT, c’est ça qu’il me faut pour mon site”. En réalité, ils ont deux problèmes majeurs :

  1. La concurrence est très forte sur ces requêtes. C’est-à-dire que d’innombrables sites tentent de se positionner dessus et qu’il est donc ultra difficile de gagner une place dans le haut du classement ;
  2. Ce sont des mots-clés qui manquent cruellement de précision.

Exemple : le mot-clé “location voiture” est tapé plus de 286 000 fois par mois. Mais que cherche l’internaute quand il tape cette requête ? Veut-il un moyen de locomotion pour ses vacances en Corse ? Cherche-t-il une petite ou une grosse voiture ? Ou bien une voiture de collection pour un événement particulier ? On n’en sait strictement rien !

Résultat : non seulement, c’est quasi mission impossible de se positionner sur un mot-clé trop généraliste à cause de la concurrence, mais en plus, même si tu y arrives, ton taux de conversion sera extrêmement bas, en raison du manque de précision de ton mot-clé. Tu loues uniquement des voitures de collection ? Pas de pot, le visiteur lambda cherche une Fiat Panda le temps de récupérer sa voiture au garage !

Longue traîne

Je l’ai dit en début d’article, les mots-clés de longue traîne sont peu recherchés.

En contrepartie, ils ont des mega-avantages :

  1. ils sont plus précis ;
  2. la concurrence est bien plus faible.

Ce qui entraîne deux bien jolies conséquences : il est bien plus facile d’apparaître dans les premiers résultats de Google et ton taux de conversion sera beaucoup plus élevé.

Restons dans la location automobile pour un nouvel exemple parlant.

La longue traîne “location de voiture de luxe” est tapé 4080 fois par mois. On est déjà bien loin des 286 000 de tout à l’heure.

On tombe à 90 pour les termes “location voiture de luxe pour mariage”.

Conclusion : À moins de posséder un très gros site, très connu avec une forte autorité, tu peux oublier les courtes traînes. Ou plutôt, ne mise pas sur elles pour faire venir les clients jusqu’à toi.

Maintenant que tu as capté le potentiel fou de la longue traîne, viens voir comment les utiliser dans ton business !

Comment utiliser les mots-clés de longue traîne pour doper son SEO ?

1re étape : avoir un blog

Le secret de la réussite de la longue traîne, c’est de miser sur le nombre, en multipliant les contenus portant sur des mots-clés à faible trafic.

Sauf si ton business est ultra niché (par exemple, si tu es loueur de voitures de luxe pour mariage à Meudon), parier sur la longue traîne dans tes pages fixes ne suffira pas pour booster réellement ton SEO.

Pour obtenir des résultats WAHOU, tu vas devoir créer, s’il n’existe pas déjà, un blog (lié à ton site). C’est LE terrain de jeu idéal pour mettre en place la longue traîne parce que tu peux décliner les articles jusqu’à épuisement 🤯

2e étape : trouver des idées à l’infini (ou presque)

Maintenant, place aux idées. Et peut-être que tu bloques un peu sur ce dossier ! Pas de panique, je suis là !

Comme d’habitude, je vais te dire d’utiliser en tout premier lieu ton cerveau. Note en vrac toutes les idées que tu as, pense à toutes les questions que les clients ont pu te poser un jour, pense à ce qu’ils recherchent en venant chez toi, etc.

Une fois que tu as fait ça, il est temps de te tourner vers les outils. Il en existe des multitudes qui sont payants, mais je vais me focaliser sur ce qui est gratuit, parce que c’est déjà très (très) bien.

  • L’auto-complétion de Google. Mais siiii, tu sais, c’est quand tu commences à taper un mot-clé dans la barre de recherche et que Google te propose plusieurs suites possibles. Comme juste ici ⤵️
Schéma suggestions Google
  • La rubrique “Autres questions posées”. Toujours sur le moteur de recherche, ainsi que les “Recherches associées” qui se trouvent en bas de page. Une mine d’informations sur ce que les internautes ont l’habitude de taper.
  • Amazon (pour les boutiques en ligne) : même principe que l’auto-complétion de Google, tape des mots-clés génériques et vois les suggestions qui te sont faites. Elles ne seront pas forcément adaptées, mais peuvent au moins te donner des idées (on en revient toujours à son propre petit cerveau, cette superbe machine)
  • Le planificateur de mots-clés de Google. J’en ai déjà souvent parlé, mais ça reste une valeur sûre. Il te donne, comme les outils qui suivent, une idée du volume de recherche mensuel, ainsi que de la concurrence.
  • Answer the Public (3 requêtes gratuites par jour). Cet outil se focalise sur les questions que les internautes se posent autour de la requête que tu as tapée. Reprenons l’exemple de “livres à lire”. L’outil nous propose (entre autres) : quels sont les livres à lire dans sa vie, livres à lire quand on a la vingtaine, quel livre à lire absolument, quoi lire à 10 ans, comment commencer à lire des livres, etc.
  • Ubersuggest (même créateur que Answer The Public, donc là encore, 3 requêtes gratuites par jour). Tu tapes ton mot-clé et l’outil te donne 30 idées de longue traîne à exploiter ! Pour avoir davantage d’idées à exploiter, il faudra passer au plan payant !

3e étape : Regrouper les requêtes qui veulent dire la même chose

Ça, c’est pour avoir des synonymes sous le coude pour le moment de la rédaction, et du champ sémantique à disposition. Et aussi pour ne pas que tes articles se concurrencent entre eux (ça serait dommage !)

Prenons l’exemple suivant : tu veux faire un article sur la location de voitures de luxe à Marseille (oui, ENCORE les 🚗, ne me demande pas pourquoi, aucune idée !).

Tu vas regrouper tous les termes qui sont presque identiques. Imaginons : location d’automobile de luxe à Marseille, louer une voiture luxueuse à Marseille, location voiture prestigieuse à Marseille, etc.

4e étape : Rédiger un article sur chacun des mots-clés de longue traîne que tu auras sélectionnés

Maintenant que tu as sélectionné tous les mots-clés de longue traîne que tu veux exploiter, que tu as noté tous les synonymes et l’éventuel champ sémantique, et que tu as tout bien rangé dans un fichier de ton choix, tu peux enfin te lancer dans la rédaction optimisée d’un article pour chaque mot-clé choisi.

Dernière chose, mais pas des moindres : ce n’est pas grave si certains contenus reprennent partiellement les mêmes informations. Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit : il ne s’agit en aucun cas de faire du copier-coller (contenu dupliqué = Google colère 😡) !

Je veux juste te faire comprendre que tu peux tout à fait parler de choses déjà évoquées précédemment, d’une autre manière, sous un autre angle, développé différemment. Tant que tu optimises ton contenu autour d’un mot-clé différent à chaque nouvel article, tout ira bien !

Alors, maintenant que tu as toutes ces informations, tu te sens prêt à te lancer dans les mots-clés longue traîne ? Si tu penses avoir besoin d’aide pour mettre en place ta stratégie SEO dans sa globalité, ma porte t’est ouverte 😉

Cet article t’a plu ? 📌

Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *