être entrepreneur hypersensible c'est possible

Mes 5 conseils pour combiner entrepreneuriat et hypersensibilité

25/02/24 | Business & Entrepreneuriat

Depuis mes débuts dans l’entrepreneuriat, il y a plus de 2 ans, je peux te dire que j’ai appris ce que voulaient dire les “montagnes russes”. Sauf qu’on m’avait pas prévenu : quand tu es hypersensible, ces montagnes russes, tu les vis puissance 15 000. Dans cet article, je vais partager avec toi mes 5 conseils à destination de l’entrepreneur hypersensible. Le tout basé sur mon expérience, comme d’habitude ! Mais d’abord, être hypersensible c’est quoi ?

Être hypersensible ça veut dire quoi ?

Je voulais d’abord te dire une chose, qui me semble importante. Quand je parle d’hypersensibilité, je parle en connaissance de cause, parce qu’on m’a bel et bien diagnotisquée hypersensible. En revanche, je ne suis pas psy, donc il ne s’agit pas pour moi de me substituer à un professionnel de santé, mais simplement de partager mon expérience.

Voyons voir si tu te reconnais dans certaines situations suivantes (voire toutes, si t’as vraiment de la chance 😅) :

  • On t’a déjà dit que tu prenais les choses trop à cœur ;
  • Que tu “sur-réagissais” face à certaines situations (le fameux “mais enfin, c’est pas bien grave !”)
  • Certains bruits/odeurs/textures t’agressent 🤯;
  • Tu es destabilisé·e quand tu reçois trop d’infos en même temps ;
  • Tu te prends beaucoup la tête, et tu as 15 000 idées à la seconde ;
  • Tu ne te sens pas à l’aise dans certains lieux, avec certains groupes ;
  • Tu prends tout à cœur, que ce soit pour tes clients, ton audience ou tes proches…

En fait, tu as l’impression de tout le temps devoir te suradapter. Dans ta vie perso et dans ton business. Et surtout tu vois les autres, et ils ont l’air d’être comme des poissons dans l’eau. Bref, tu es “hyper tout” : hyper sensorielle, hyper émotif·ve, tout est amplifié !

Si tu t’es reconnu·e dans plusieurs de ces éléments, tu te demandes peut-être si c’est possible d’allier l’entrepreneuriat et hypersensibilité.

Je peux déjà te dire que oui. Et même plus : si tu arrives à appliquer les 5 conseils qui viennent, tu devrais trouver la vie un peu plus facile ! Let’s gooo 🚀 

Mes conseils pour toi, entrepreneur·e hypersensible

Conseil 1 : Ne cherche pas à changer

Dès ma plus tendre enfance, j’avais l’impression d’être en décalage avec les gens de mon âge. J’avais l’impression de ne pas être normale. Je cherchais donc par tous les moyens à changer. Je pensais qu’il y avait un problème, et qu’il venait de moi. Donc c’était à moi de travailler sur moi, de m’adapter.

Sauf que non. Mon tout premier conseil sera donc de ne pas essayer de changer. L’objectif, c’est d’apprendre à te connaître et à vivre en étant heureux, épanoui·e sans souffrir de tes traits de personnalité.

Parce que oui, quand on est hypersensible, on souffre, oui ça devient une souffrance au quotidien. Tout est “trop”, et on ajoute à ça les personnes qui te disent “t’es trop comme ci, t’es trop comme ça”. C’est insupportable, je sais. Mais finalement, c’est LEUR problème, pas le tien. C’est eux qui considèrent que tu es trop. Pour moi, la clé n’est pas dans le changement, mais dans la protection. Ce qui m’amène au conseil n°2.

Conseil 2 : Apprends à te connaître et te protéger

Il ne s’agit pas de rentrer dans sa coquille dès qu’il se passe un truc, rassure-toi.

Ce conseil consiste plutôt à prendre du recul sur une situation qui te fait mal. Le but : identifier pour mieux éviter ou atténuer.

Selon moi, c’est hyper important d’identifier les situations qui te procurent des émotions négatives et/ou difficiles à gérer. En faisant ça, tu vas pouvoir aller vers l’apaisement et la sérénité.

Donc, pour commencer, je t’invite à identifier dans les jours à venir les déclencheurs des moments où tu ne te sens pas bien. Pour comprendre à quel moment ça arrive et pourquoi.

Je vais te donner quelques exemples concrets, issus de ma propre expérience :

  • les actualités → quand je regarde les actualités, j’ai l’impression qu’on est dans un monde apocalyptique, et vraiment ça me met très très mal. C’est très difficile à gérer pour moi. Ma solution a été tout simplement d’arrêter de regarder. C’est radical, mais je m’en porte bien mieux, crois-moi !
  • La musique → certaines musiques me mettent dans un état émotionnel trop compliqué. Comme pour les infos, j’ai décidé de ne plus écouter ces musiques. Tout simplement !
  • Le téléphone à la sortie du lit → avant, la première chose que je faisais en ouvrant les yeux, c’était de regarder mon téléphone. Mais c’était trop anxiogène pour moi dès le début de la journée… Résultat, on commence mal sa journée dès les premières secondes. Dommage, non ?

En te connaissant mieux, et en apprenant à détecter les éléments déclencheurs de toutes ces émotions négatives, tu te protèges efficacement 🧘🏻‍♀️. Tu préserves ton bien-être émotionnel tout en poursuivant tes objectifs professionnels. Eh oui, parce qu’on ne va pas se mentir, quand on est entrepreneur·e, la limite entre pro et perso est infime. Si on commence la journée avec une émotion négative, c’est la qualité de ton travail que tu mets en péril.

J’espère que tu auras compris que ce n’est pas une fuite que je te propose. Je veux juste te donner des clés pour que tu mettes en place des petites choses qui t’aideront à te sentir mieux.

Conseil 3 : Entrepreneur hypersensible, ne te compare pas aux autres !

Évidemment qu’on a tous et toutes cette tendance à se comparer, surtout sur les réseaux. Et je sais qu’on voit partout des success stories de personnes qui réussissent tout de manière fulgurante. Je sais aussi à quel point c’est difficile de ne pas se sentir inférieur·e, voire nul·le face à ces personnes.

Mais dis-toi bien une chose : chaque entrepreneur hypersensible ou non, est unique, déjà. Et surtout, ce que tu vois sur les réseaux n’est qu’une infime partie de leur quotidien. C’est uniquement ce qu’ils choisissent de montrer.

Essaye de te concentrer sur ton parcours, sur ce que tu as réussi, tes progrès et tes objectifs. Focalise-toi sur le positif, même sur de toutes petites choses ! C’est vraiment super important d’apprendre à te valoriser.

Pour ça, je te propose quelque chose d’assez simple à mettre en place 👇.

Crée toi un espace avec tous les mots doux de tes clients, ou des personnes avec qui tu travailles. Dès que tu as une baisse de moral, la sensation de ne pas être à la hauteur, tu retournes voir tous ces compliments que tu as reçus. Moi c’est ce que je fais, et vraiment, ça fait du bien.

Ça te permet de te dire : “Ok je ne gagne pas 10k€ mais j’apporte des choses positives à mes clients, j’ai de la reconnaissance ”🥹🥰.

Conseil 4 : Crée-toi une bulle d’apaisement 🫧

On est dans un monde qui peut paraître totalement chaotique, surtout pour des hypersensibles comme toi et moi.

Mon 4e conseil est simple : crée toi des espaces de calme, de tranquillité. Des espaces qui te rassurent et te ressourcent. Que ce soit un coin de ton bureau dédié à la détente, une promenade dans la nature ou une pratique quotidienne de méditation…

Trouve ce qui te convient à TOI. Qu’est-ce qui te permet de déconnecter temporairement du stress et de la stimulation extérieure ?

En prenant régulièrement du temps pour te recentrer et te ressourcer, tu pourras mieux gérer les défis de l’entrepreneuriat tout en préservant ton équilibre émotionnel.

Conseil 5 : Adopte le journaling

Depuis le début de cet article, au fond, je te parle d’apprendre à te connaître, à détecter ce qui te pèse et ce qui t’apaise. Pour y arriver, je pratique (et je t’incite à le faire aussi) le journaling 📓. À chaque fois que je ressens une émotion négative, je le note. Et surtout, par la suite, je reviens sur mes notes, et j’essaye de détecter pourquoi j’ai ressenti ça. Je tente ensuite de mettre en place des petites actions me permettant de ne plus me retrouver dans la même situation.

La pratique du journaling, pour moi, permet de prendre du recul par rapport à un événement et de mieux comprendre ses réactions émotionnelles.

Les supers pouvoirs des entrepreneurs hypersensibles

Au-delà des tips que je viens de te donner pour te préserver, et mieux vivre avec ton hypersensibilité, je voulais te rappeler une chose : être hypersensible n’est pas seulement un défi à relever, c’est aussi un arsenal de super pouvoirs 🦸🏻‍♀️🦸🏻‍♂️. Particulièrement utiles dans l’entrepreneuriat !

L’empathie

Tu arrives très rapidement à comprendre ce que veulent tes clients et tes partenaires. Ça te permet de capter ce qui est invisible pour le commun des mortels. L’empathie de l’entrepreneur hypersensible permet aussi de tisser des relations authentiques avec les personnes de son entourage, perso et pro.

Au-delà du fait que tu es capable de comprendre les besoins et les préoccupations de tes clients, tu vas aussi être en mesure de créer des offres ayant un vrai impact positif. Logique : tu veux sincèrement et profondément leur apporter des solutions.

L’attention aux détails

Ça va avec l’empathie dont je parle juste au-dessus. Tu vas voir tous les détails que les autres ne remarquent pas, et tu as le souci de l’excellence 🕵🏻. Alors oui, ça peut te conduire à un perfectionnisme extrême, mais aujourd’hui, je veux que tu voies le côté positif de tout ça. En tant qu’entrepreneur hypersensible, tu fais tellement attention aux détails que tu accrois la satisfaction de tes clients, ils te sont plus facilement fidèles et te recommandent aisément. Crois-moi, ce n’est pas donné à tout le monde !

La créativité des entrepreneurs hypersensibles

Généralement, quand tu es hypersensible, tu es aussi doté·e d’une créativité débordante. Tu as plein d’idées, tu veux tester plein de nouvelles choses. C’est très précieux dans l’entrepreneuriat parce que c’est un espace de liberté incroyable. Tu as le droit de créer et d’essayer ce qui te chante !

L’intuition

Pour terminer, le dernier super pouvoir dont je voulais te parler, c’est l’intuition. Tu comprends instinctivement plein de signaux faibles. Tu captes les ondes émotionnelles, et ça te guide dans tes décisions.

Le tout est d’apprendre à écouter tes intuitions. Elles m’ont souvent permis d’éviter des situations compliquées, notamment avec des prospects lors d’appels découverte.

D’ailleurs, les fois où je n’ai pas écouté mon intuition, je m’en suis mordu les doigts pendant très longtemps.

Tu le vois, être un·e entrepreneur·e hypersensible, c’est non seulement possible mais c’est aussi une superbe opportunité dès lors que tu en prends conscience. J’espère qu’avec mes conseils, tu pourras mettre en place des micro-actions pour te préserver, te protéger, et surtout ne pas changer qui tu es.


Cet article t’a plu ? 

📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *