Mes 6 conseils pour des backlinks de qualité

Backlinks de qualité : mes 6 conseils

28/02/23 | Stratégie digitale

6 conseils pour obtenir de bons backlinks pour ton site

La stratégie de liens, aussi appelée netlinking, est un pilier majeur du référencement : maillage interne, liens externes et backlinks… Aujourd’hui, c’est sur ce dernier aspect qu’on se penche. Je vais t’aider à obtenir des backlinks de qualité pour ton site. Au programme, une définition en bonne et due forme de ce qu’est un bon backlink, puis mes conseils pour les dénicher ! C’est parti !

Définition d’un bon backlink

Qu’est-ce qu’un backlink de qualité ?

Un backlink, aussi appelé lien entrant, est un lien hypertexte placé sur un site A et menant à un site B. En l’occurrence, le site B est le tien. Les backlinks sont très importants pour parfaire ton référencement naturel. 

Eh oui, car plus il existe de sites qui parlent du tien, plus on considère qu’il est digne d’intérêt. Les robots de Google (et des autres moteurs de recherche) lui accorderont beaucoup plus de crédit, et de ce fait, de visibilité. 

Les critères d’un bon lien entrant

1-La pertinence

Si tu as des amis qui, comme toi, possèdent un site, tu peux être tenté de leur demander un petit service du style : “tu ne voudrais pas mettre un lien vers mon site, et moi je fais la même chose, comme ça, on a chacun un backlink, merci et au revoir !”. Très mauvaise idée la plupart du temps. 

Pourquoi ? Si tu vends des luminaires et que ton copain d’enfance tient un blog sur le sport en haute montagne, ça n’a aucun intérêt, et ça peut même vous pénaliser tous les deux.  

Il faut que les sites te mentionnant soient dans ta thématique, c’est une question de cohérence, et c’est primordial.

2-La qualité des backlinks (avant la quantité)

Mieux vaut un lien qualitatif que dix liens émanant de sites de mauvaise qualité.

Plus le site qui te mentionne est connu et reconnu, mieux c’est.
Pour t’assurer qu’un site vaut le coup, tu peux vérifier son autorité de domaine (Domain Authority en anglais, ou DA) sur le site Moz. C’est un score de 0 à 100. Bien sûr, le but est de s’approcher de 100. Mais sache qu’à partir de 50, le Domain Authority est déjà considéré comme étant très bon. 

3-La position

Un lien dans le footer (c’est-à-dire le pied de page), c’est pas super ! Dans le corps d’un article, c’est beaucoup mieux ! En fait, il faut toujours garder en tête que ce que recherche Google avant tout, c’est de fournir aux internautes les contenus de meilleure qualité possible.
Donc mets-toi dans la peau de l’internaute. Vas-tu avoir envie de cliquer sur un lien situé tout en bas d’une page ? Tu sais, là où on trouve les mentions légales, les CGV, et tous ces trucs que personne ne lit ? A priori, non. Par contre, si tu lis un article que tu trouves intéressant et qui te propose d’en savoir plus sur un aspect précis, là, c’est une autre histoire, non ?

4-Une bonne ancre

L’ancre de lien, c’est le texte sur lequel on clique pour arriver sur le contenu. Idéalement, l’ancre de lien sera un mot-clé cohérent avec ton contenu.
Exemple : tu tiens un blog de voyage. Tu as un article intitulé “Roadtrip aux USA : tout ce qu’il faut savoir”. Si une agence de voyage fait un lien vers ton article, l’idéal serait qu’elle insère ton lien sur le mot-clé “roadtrip aux USA”.

5-La diversité

Si un seul site intègre 100 liens renvoyant vers ton site, tu te dis que tu as gagné à la loterie ? Détrompe-toi, c’est tout l’inverse. Un seul lien aurait eu davantage de poids… Dans mon exemple, l’impact se dilue complètement.

6-Le do-follow à la place du no-follow

Dernière petite chose. Si, au cours de tes recherches, tu vois certains liens avec l’attribut “no-follow”, sache qu’ils sont inutiles au référencement. C’est une sorte de consigne que l’on envoie à Google et qui lui dit “ce lien ne sert à rien, ne t’en occupe pas”.
Pour détecter ces liens, il existe une extension Google Chrome appelée… “No Follow” (original, n’est-ce pas ?). Une fois installée, elle t’indiquera tous les liens no follow présents sur les sites que tu visites !

 Backlinks de qualité : comment les obtenir ?

Maintenant que tu connais les critères d’un bon lien entrant, il te reste maintenant à les obtenir !

Conseil n°1 : propose des articles invités

Une des techniques les plus utilisées, c’est le guest-blogging. Tu vas tout simplement proposer à des sites traitant de la même thématique que toi des articles (gratuits) dans lesquels tu insères un lien vers ton propre site. Souvent, tu signes même l’article en question de ton nom. Ainsi, tu gagnes un backlink mais aussi une visibilité accrue puisque tu touches une audience que tu n’atteins pas d’ordinaire. Le site qui reçoit ton article bénéficie quant à lui de ton expertise et d’un contenu gratuit. C’est du gagnant – gagnant.
Si tu veux en savoir davantage sur cette méthode, je t’invite à consulter ce guide, rédigé par SemJuice.

Conseil n°2 : répare les erreurs 404 des autres

Les sites ou les blogs ont souvent des liens externes cassés (les fameuses erreurs 404, dont j’ai déjà parlé). C’est tout à fait normal : dans la somme de tous les articles publiés qui intègrent des liens externes, il y a forcément des articles qui sont amenés à être supprimés, il arrive aussi que des sites ferment.
C’est là que tu interviens, parce que ces liens cassés sont mauvais pour le SEO, et pour l’expérience utilisateur.
Fais la chasse aux liens cassés sur les sites qui t’intéressent. Pour ça, tu peux utiliser l’outil gratuit DeadLinkChecker

Une fois que tu trouves un lien cassé sur un sujet que tu maîtrises, tu proposes au site de remplacer son lien mort par un article écrit par toi-même. 

Conseil n°3 : fais appel à des influenceurs / micro-influenceurs

Si ton domaine le permet, contacte des influenceurs pour qu’ils parlent de toi, de ton contenu, de tes produits. Attention, je ne te dis pas de contacter Nabilla (qui n’est, de toute façon, probablement pas dans ton budget). Mais par exemple, si tu tiens un e-commerce, tu peux contacter des influenceurs dans ton domaine, ou même mieux, des micro-influenceurs (moins connus, mais avec une communauté beaucoup plus engagée, en règle générale), leur offrir ton/tes produits et leur demander un petit coup de projecteur s’ils sont satisfaits. Hop, un backlink de plus !

Conseil n°4 : adopte la méthode Skyscraper

Autrement appelée méthode des gratte-ciels, laisse-moi t’expliquer succinctement en quoi elle consiste. Attention quand même, c’est une méthode qui peut être très efficace, mais qui est également très chronophage.

  • Tu trouves un site concurrent au tien qui a déjà un très bon contenu, avec beaucoup de backlinks. Pour savoir si le contenu en question a de nombreux backlinks, tu peux utiliser des outils payants complets tels que SemRush ou Ahref. J’ai aussi trouvé un outil gratuit : Backlinkwatch.com. Ce sera peut-être suffisant pour toi ! 
  • Tu écris un meilleur contenu. Mais quand je dis meilleur, ce n’est pas un peu meilleur, c’est VRAIMENT meilleur. Construis le contenu le plus complet possible. N’hésite pas à y ajouter des infographies, des vidéos, des informations plus récentes, des études scientifiques, etc. 
  • Une fois que tu as le meilleur contenu de la Terre, tu contactes les sites qui avaient inséré des backlinks vers l’article que tu as (beaucoup) amélioré, en leur proposant de lire ton article. Si tu as bien fait ton boulot, tu viens sûrement de supplanter ton concurrent ! 

Tu veux en savoir plus sur cette méthode ? Va voir directement ici, ça a été écrit par l’inventeur de cette méthode, Brian Dean ! 

Conseil n°5 : inscris-toi sur les annuaires professionnels 

Ne faisons pas l’impasse sur ce conseil, qui est vraiment simple : si ton activité te le permet, inscris-toi sur le ou les annuaires professionnels en ligne. Non seulement c’est un moyen aisé de te faire connaître, mais bien souvent, ils intègrent un lien vers le site internet de leurs adhérents. Un backlink pas compliqué à avoir ! 

Conseil n°6 : acheter des backlinks

Dernier conseil, si vous n’avez pas le temps ou l’envie de mettre en place les stratégies précédentes, vous avez la possibilité d’acheter des liens. Mais attention ! Il y a des règles à respecter si vous ne voulez pas être pénalisé. Je ne peux que vous conseiller de faire appel à des agences spécialisées. Pour en savoir davantage sur cette pratique d’achat de backlinks et trouver des plateformes de confiance, vous pouvez lire cet article de redacteur.com sur le sujet.

Tu as maintenant toutes les armes pour bâtir un empire de backlinks pour ton site. Pour d’autres conseils, tu peux lire mon article sur les meilleures façons de faire décoller ton SEO, ou encore celui qui t’indique comment booster ton trafic

Cet article t’a plu ? 📌

Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *