Mes 11 astuces pour augmenter le trafic de ton site

Augmenter le Trafic de son Site : mes 11 Astuces

27/12/22 | Stratégie digitale

Mes conseils pour augmenter les visites sur ton site 

Tu as créé ton site web il y a quelques semaines, quelques mois, peut-être même quelques années, mais tu reçois trop peu de visites à ton goût ? Augmenter le trafic de son site ne s’improvise pas, mais il y a plein d’actions que tu peux mettre en place pour changer les choses. Je vais tout de suite te donner mes meilleurs conseils. 

Alors, prends un café, installe toi confortablement, et lis ce qui suit. ☕

#1. Réfléchir à une stratégie de mots-clés

Pour commencer, beaucoup de tes visiteurs arriveront sur ton site après une recherche Google. En tout cas, c’est le but.
Dès lors, réfléchis aux mots-clés sur lesquels tu veux être présent afin d’augmenter le trafic de ton site. Pour t’aider : 

  • va voir les sites de tes concurrents et observe leurs contenus (je n’ai pas dit de copier, hein ! 😜) ; 
  • mets-toi à la place de tes clients. Que peuvent-ils rechercher ? Visite les sites qui arrivent sur la première page et pioche les mots-clés qui te semblent pertinents ;
  • utilise l’outil de planification de mots-clés de Google Ads (c’est gratuit) : cela te donnera à la fois des idées, mais t’indiquera aussi le nombre de recherches effectuées chaque mois sur les mots que tu vises. 

#2. Connaître les bases de la rédaction SEO

Le SEO, pour Search Engine Optimisation, regroupe tout un tas de bonnes pratiques te permettant d’être bien référencé sur les moteurs de recherche. Une partie de ces bonnes pratiques concerne la rédaction.

Quelques conseils rapides (on aura l’occasion d’y revenir !) : 

  • Dans chaque page, tu dois axer ton propos autour d’une seule idée principale. Par exemple, dans cet article où je partage avec toi mes astuces pour augmenter le trafic sur ton site, je ne vais pas te parler de la façon dont on crée un site. Ce n’est pas le propos, tu ne comprendrais pas et les algorithmes de Google non plus. Garde donc en tête ton sujet tout au long de la rédaction et assure-toi que tu ne fais pas de hors sujet. 
  • Place ton mot-clé principal (ça peut être un ensemble de mots-clés) à plusieurs endroits stratégiques : dans ton titre, dans un sous-titre, dans ton introduction. Attention toutefois à ne pas le placer trop souvent, ce n’est ni naturel ni recommandé ! 
  • Ajoute des liens pertinents pour étayer tes propos, les compléter, ou donner la possibilité aux lecteurs d’aller plus loin. Par exemple, si la rédaction SEO t’intéresse, je te suggère de visiter la page YouTube de Lucie Rondelet, une des références dans le domaine ! 

#3. Améliorer la vitesse de chargement de son site

Les gentils petits robots de Google aiment les sites qui sont rapides. Pourquoi ? Parce que c’est aussi ce que veulent les utilisateurs. 🤩
Tu veux savoir si ton site est performant ou si tu dois faire des progrès ? Encore une fois, Google a créé un outil gratuit, le Page Speed Insight. En plus de te donner ton score (plus ou moins bon), il te dit quoi améliorer pour grappiller de précieux dixièmes de secondes. 

#4. S’assurer d’avoir un site adapté aux mobiles

En 2022, on ne peut plus se permettre de créer des sites internet adaptés uniquement aux ordinateurs. Ton site web ou ton blog doit être, selon le terme consacré, « responsive »

Pourquoi est-ce si important ? Déjà parce que Google pénalise les sites qui ne sont pas adaptés à la navigation mobile. Depuis 2019, c’est même la version mobile qui est la référence pour la firme américaine.

Ensuite parce que plus de 50 % des internautes sont aujourd’hui des mobinautes. Tu as déjà consulté depuis ton smartphone un site qui affiche la moitié d’une page ou qui est écrit en tout petit ? 😡 C’est parce que ce dernier n’est pas responsive ! Et c’est très agaçant pour l’utilisateur. Tu comprends maintenant l’importance d’optimiser le responsive pour augmenter le trafic de ton site.

#5. Investir les réseaux sociaux

Attention, je te vois venir. Tu n’as pas besoin de créer un compte sur chaque réseau social qui existe, et surtout ne le fais pas ! 😉
Fais un choix en fonction des réseaux sociaux utilisés par ta cible (et ceux avec lesquels tu es le plus à l’aise, aussi). LinkedIn, Facebook, Pinterest, ou Instagram, peu importe tant que c’est en accord avec ton public et ta personnalité.
Une fois que tu as sélectionné le ou les réseaux les plus adaptés, partage du contenu de qualité, apporte ton expertise et montre ta personnalité. 🙋‍♀️

Et tant qu’on parle des réseaux sociaux, ajoute sur ton site la possibilité de partager tes contenus sur Facebook, Insta, etc. C’est le bouche-à-oreille numérique ! 

#6. Pour augmenter le trafic de son site, créer un blog… et l’alimenter régulièrement

Tu te dis peut-être que c’est ringard, qu’on faisait ça en 2008. Je t’arrête tout de suite.
C’est un super atout pour plusieurs raisons : 

  • ça te donne l’occasion de prouver ton expertise en abordant tout un éventail de sujets en lien avec ton activité ; 
  • tu crées de la valeur pour les utilisateurs de ton site en leur offrant du contenu gratuit de qualité (tu leur montres ainsi que tu n’es pas là uniquement pour leur vendre quelque chose) ; 
  • Google A-DO-RE les sites qui font des mises à jour régulières ; 
  • tu peux travailler un tas de mots-clés autour de ta thématique, que tu n’as pas eu l’occasion d’aborder dans tes pages fixes. 

En revanche, il te faudra publier régulièrement. Penses-y avant de te lancer, et prépare les sujets en amont pour ne pas te laisser déborder. 😇

#7. Se préoccuper du maillage interne

Le maillage interne, c’est le fait d’insérer dans tes pages ou dans tes articles de blog, des liens vers d’autres pages de ton site. 

Exemple : tu es naturopathe et tu tiens un blog. Tu écris un article sur les bienfaits de l’huile essentielle de tea tree. Par exemple, tu peux y insérer un lien vers ton article intitulé « Les 5 huiles essentielles à emporter en voyage ».

Tu l’auras compris, tu crées ainsi des passerelles entre tes contenus, qui sont à la fois appréciées par Google… et par les utilisateurs. Petit tip au passage : assure-toi de faire ouvrir ces liens dans un nouvel onglet, c’est bien plus agréable pour les internautes, qui ne perdent pas leur lecture en cours de route ! 😉

#8. Créer sa fiche d’établissement sur Google Maps pour augmenter le trafic de ton site

Anciennement appelée « fiche Google My Business », c’est particulièrement intéressant si tu as une activité implantée dans un secteur géographique précis. 📍

Exemples : tu es coach sportif à Bordeaux, tu tiens une boutique de jouets pour enfants à Brest, tu es hypnothérapeute à Marseille. 

Comme beaucoup d’outils Google, c’est gratuit. Tu renseignes tous les éléments importants pour ton entreprise… et c’est tout.
On pourra te localiser sur Google Maps, on y trouvera en un coup d’œil les informations principales de ton business et tu peux ajouter l’URL de ton site.
De la visibilité en plus, on ne dit pas non, qu’en penses-tu ? 😜

#9. Pratiquer l’art du recyclage pour optimiser sa visibilité sur le web

Si tu es présent sur les réseaux sociaux, tu peux transformer tes articles de blog en carrousel Instagram et tes carrousels en articles. Si tu as une chaîne YouTube, tu peux adapter ta vidéo en post LinkedIn, ou en épisode de podcast si ça te dit !
Bref, il ne faut surtout pas hésiter à réutiliser tes idées et à les adapter. Les différents médias ne toucheront pas forcément les mêmes publics, et puis surtout, c’est moins chronophage pour toi. 

Dans le même esprit, pense à mettre à jour tes anciens contenus : un article écrit il y a trois ans pourra (et je dirais même « devra ») être mis à jour, avec des nouvelles infos, un nouveau titre, de nouveaux chiffres, etc.

#10. Inciter ses visiteurs à l’action

Peu importe ce que tu vends ou quels services tu proposes, assure-toi d’engager les internautes qui visitent ton site. Incite-les à : 

  • te contacter pour un appel découverte ou un devis gratuit ; 
  • partager ton article sur les réseaux sociaux ; 
  • commenter, donner leur avis ; 
  • ajouter des précisions ou poser leurs questions

Attention ! Si tu reçois des commentaires, réponds-y. Montre ton implication.

#11. Installer Google Analytics et Google Search Console pour suivre ses progrès

Pour finir, je te recommande deux outils qui te permettront de garder un œil sur tes performances : Google Analytics et Google Search Console. Ils sont encore une fois gratuits

Tu pourras y suivre tes statistiques, optimiser le SEO, et contrôler un certain nombre de points. C’est une véritable mine d’informations si on prend la peine de s’y pencher. Surtout si on aime les chiffres ! 🤓

On arrive à la fin de cet article, j’espère que mes astuces t’aideront ! Tu ne pourras pas nécessairement tout mettre en place toi-même, mais si tu as besoin, n’hésite pas à faire appel à un professionnel ! Tu peux d’ailleurs me contacter pour un appel découverte, je pourrais t’apporter une aide personnalisée. 

Cet article t’a plu ? 📌

Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *